Extraits de Chine

C'est le moyen pour moi d'échanger sur la Chine, de faire partager mes voyages en Chine, des lectures sur la Chine, des analyses, des impressions, d'aller au-delà des peurs qu'inspire ce grand pays si entreprenant en essayant de comprendre ses propres craintes, ses propres défis mais aussi de pointer les questions qu'il soulève. Nous aurons peut-être ainsi l’occasion de faire un bout de chemin ensemble.

  • Accueil
    Accueil C'est ici que vous pouvez trouver tous les articles posté sur le site.
  • Catégories
    Catégories Affiche la liste des catégories de ce blog.
  • Mots clés
    Mots clés Affichez une liste de tags qui ont été utilisés dans ce blog
  • Blogueurs
    Blogueurs Rechercher votre blogueur favori de ce site.
  • Équipe de blogueurs
    Équipe de blogueurs Trouvez vos équipes favorites de blogueurs ici.
  • Connexion
    Identification Formulaire d'identification

"Le jour de Qingming au bord de la rivière", un tableau remarquable...

par dans Extraits de Chine
  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 224
  • 0 commentaires
  • Imprimer
224
"Le jour de Qingming au bord de la rivière", un tableau remarquable...

b2ap3_thumbnail_IMG_8760.jpg

Début de la reproduction en ma possession en format accordéon (titre calligraphié en caractères sigillaires), présenté ci-dessous en neuf photos, mais qui, en réalité, est continu.

Achetée l'an dernier pour quelques yuans dans un village du Sud de la Chine, cette vieille reproduction sur tissu cartonné, au format accordéon, d'un ancien rouleau grandeur nature, m'avait quelque peu intriguée et surtout ne m'avait pas dévoilé tous ses secrets. Quelques recherches plus tard, ma curiosité est comblée !

b2ap3_thumbnail_IMG_8761.jpg

b2ap3_thumbnail_IMG_8762.jpg

"Le Jour de Qingming au bord de la rivière" est un tableau remarquable à plusieurs titres. D'abord par sa taille : 24,8 cm de hauteur pour 5,28 m de longueur ! L'original est un rouleau à main horizontal qui se lit de droite à gauche. Il faut donc "marcher" pour découvrir la ville qu'il représente. On y accède par sa campagne, puis on longe la rivière (plutôt le canal) qui la traverse. On emprunte alors ses ponts et ses ruelles pour découvrir la foule d'artisans, de commerçants, de paysans qui l'animent et enfin, on franchit sa porte monumentale pour en ressortir, croisant quelques caravanes chargées de denrées en provenance de la route de la Soie.

b2ap3_thumbnail_IMG_8763_20190208-182139_1.jpg

b2ap3_thumbnail_IMG_8764_20190208-181637_1.jpg

Impossible donc de saisir le tableau d'un seul regard. Ce serait ne rien voir de la vie grouillante de cette cité (représentée le jour de la fête de Qingming, la fête des morts, très animée semble-t-il !), ne pas repérer les 814 personnages, 60 animaux, 28 bateaux, 20 véhicules en tous genres, 170 arbres et 30 bâtiments qui composent le tableau. Ce serait aussi ne rien comprendre à cette ancienne capitale de Bianjing (devenue Kaifeng) au temps des Song du Nord, représentée sur cette peinture du XIIe siècle généralement attribuée au peintre Zhang Zeduan (1085-1145).

 

b2ap3_thumbnail_IMG_8765.jpg

Remarquable encore et surtout par l'intérêt historique de son contenu. Le tableau a constitué une importante source documentaire sur la vie au temps des Song du Nord : organisation des villes, architecture, métiers, classes sociales, moyens de transport et de navigation, etc.

b2ap3_thumbnail_IMG_8766_20190208-144305_1.jpg

Exceptionnelle est aussi l'histoire du rouleau. Maintes fois vendu et revendu au cours des dernières dynasties chinoises avant de devenir propriété de l'Etat, ce tableau fut également une des peintures préférées du dernier empereur chinois, Puyi, qui l'emporta au Mandchoukouo lors de l'établissement de la première République en 1911, et empêcha ainsi que l'original du tableau n'atterrisse à Taiwan après l'arrivée des communistes au pouvoir. Le rouleau original sera racheté en 1945 et se trouve actuellement au musée du palais de la Cité interdite à Pékin.

b2ap3_thumbnail_IMG_8768.jpg

b2ap3_thumbnail_IMG_8769.jpg

D'autres copies et versions officielles, commandées par divers empereurs au cours des dernières dynasties, ont vu le jour et peuvent être contemplées dans plusieurs villes chinoises et ailleurs à l'étranger, notamment à Taiwan, en France, en Grande Bretagne et aux Etats-Unis, etc.

Enfin, lors de la Foire internationale de Shanghai de 2008, une version digitalisée et animée du fameux tableau, projetée sur un écran géant de 128 mètres de long (!), a été montrée à quelque dix millions de visiteurs, signe que 900 ans après sa création, l'œuvre de Zhang Zeduan continue de susciter l'intérêt des Chinois. Le tableau animé peut être visionné à l'adresse suivante : www.youtube.com/watch?v=9XYAFYdSfUQ

0
Mots clés: Arts Histoire
Venue en Chine en 2012 rendre une trop courte visite à mon fils, j’ai mesuré à quel point ma vision de ce pays était biaisée par des partis pris, des représentations d’un autre âge...
Depuis, je m’informe sur ce vaste et grand pays avec lequel nous avons à composer pour construire le monde de demain dans le respect de nos différences et de nos intérêts.


Commentaires

  • Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter

Commenter cet article

Invité
Invité lundi, 22 avril 2019

Archive

Loading ...

Connexion