Extraits de Chine

  • Accueil
    Accueil C'est ici que vous pouvez trouver tous les articles posté sur le site.
  • Catégories
    Catégories Affiche la liste des catégories de ce blog.
  • Mots clés
    Mots clés Affichez une liste de tags qui ont été utilisés dans ce blog
  • Blogueurs
    Blogueurs Rechercher votre blogueur favori de ce site.
  • Équipe de blogueurs
    Équipe de blogueurs Trouvez vos équipes favorites de blogueurs ici.
  • Connexion
    Identification Formulaire d'identification
Abonnez-vous à cette liste via RSS Articles liés au mot clé « Hubei »
301
Lire la suite
0
Mots clés: Coronavirus Hubei
337

b2ap3_thumbnail_000_1q06cr_0.jpg

Face au nouvau coronavirus Sars-Cov2, apparu fin 2019, “la Chine a certainement déployé l’effort d’endiguement d’une maladie le plus ambitieux, agile et offensif de l’histoire”. Ce n’est pas la propagande chinoise qui le dit, mais un rapport de l’OMS, publié le 28 février 2020, après qu’une équipe d’une dizaine de scientifiques s’est déplacée sur site pour vérifier que l’épidémie avait bien été contenue dans le pays. Le rapport est analysé dans cet article de Grégory Rozières, de la rédaction du Huffington Post, dont nous reproduisons ici de larges extraits.

Source : m.huffingtonpost.fr du 4 mars 2020. Article de Gregory Rozières

Des louanges qui interviennent alors que le reste du monde, dont la France, doit à son tour tenter d’enrayer l’épidémie de covid-19, la maladie provoquée par le nouveau coronavirus. Mais ici, le tableau de l’OMS est bien moins rose. “La majorité de la communauté internationale n’est pas prête, matériellement et dans l’état d’esprit, à mettre en place les mesures qui ont été déployées en Chine”, estiment les experts.

Après ce constat pas très rassurant, on pourrait se dire que ce n’est peut-être pas plus mal. L’État autoritaire chinois a imposé des quarantaines draconiennes, qui posent des questions en termes de respect des libertés et des droits de l’homme et qui n’ont peut-être pas leur place dans une démocratie. Mais, selon certains experts de l’OMS, ce n’est pas la seule raison pour laquelle le monde et la France ne sont pas prêts face au danger du nouveau coronavirus.

“La diminution du nombre de cas de Covid-19 en Chine est réelle”, affirme clairement l’OMS. Sur les 1300 nouveaux cas répertoriés par l'OMS le 4 mars, seuls 119 sont Chinois. Cette “réussite exceptionnelle” n’a été possible que grâce à “l’engagement profond du peuple chinois dans une action collective face à cette menace commune”, estiment les scientifiques de l’OMS.

Lire la suite
0
433

Des millions de Chinois, en particulier au Hubei, sont encore confinés chez eux pour limiter la diffusion du coronavirus. Les jeux, la gymnatique, les livres...  tous s'occupent comme ils le peuvent pour combattre l'ennui et garder l'espoir en ce printemps naissant.

Aux habitants de Wuhan, épicentre de l'épidémie de Covid-19, ville située de part et d'autre du Yangze où je me suis rendue à plusieurs reprises depuis 2015, je dédie ce poème.

Datant de la dynastie Tang, qui marque l'apogée de la poésie chinoise, Nuit de lune et de fleurs sur le fleuve au printemps, a été écrit au VIIe siècle par Zhang Ruoxu. Encore bien connu des Chinois d'aujourd'hui, que ce poème soit, en ces temps de confinement, une porte ouverte sur ce fleuve dont ils sont actuellement si privés.

Extrait de : Anthologie de la poésie chinoise classique, sous la direction de Paul Demiéville (éd. Gallimard, 1962, pp.234-236)

Nuit de lune et de fleurs sur le fleuve au printemps

A la marée du printemps, le fleuve ne fait plus qu'un avec la mer ;

Au-dessus des flots, la lune brillante apparaît avec le flux.

Sur l'eau agitée, elle accompagne les vagues jusqu'à l'infini ;

Aucun repli du fleuve printanier n'échappe au clair de lune.

Le fleuve coule, et de mille détours entoure les champs odorants ;

La lune resplendit sur la forêt fleurie et l'on dirait du givre.

C'est dans le ciel comme une grêle qui tombe sans qu'on la voie passer ;

Le sable blanc des îlots devient invisible à qui le cherche.

Fleuve et ciel ont même couleur, sans le moindre grain de poussière ;

Resplendissant d'éclat, le disque de la lune est seul au firmament ;

Sur la rive du fleuve, quel fut le premier homme qui vit la lune ?

Lune du fleuve, quand as-tu commencé à briller pour les hommes ?

L'une après l'autre, les générations se suivent sans fin;

D'année en année, lune du fleuve, tu es toujours la même.

Je ne sais pas, lune du fleuve, sur quels hommes tu as resplendi ;

Je ne vois que le fleuve dont les eaux se suivent sans trêve.

Un nuage blanc; seul dans le ciel, se perd dans le lointain ;

Sur la rive aux sombres sycomores, quel chagrin pesant m'envahit ?

A qui donc appartient la petite barque qui vogue en cette nuit ?

Où donc retrouver la maison dans le clair de lune où l'on songe à l'absente ?

Hélas ! au-dessus du pavillon, la lune fait les cent pas,

Eclairant la toilette et le miroir de l'épouse lointaine.

Le store des portes de jade s'enroule sans que parte la lune

Pour qui essuie la pierre à battre les habits, elle est encore là.

En ce moment leurs yeux se cherchent, mais ils ne peuvent s'entendre:

"Je voudrais suivre un rayon de lune", dit-elle, "et resplendir pour vous.

"Mais même l'oie sauvage, en son vol, ne peut transporter la lumière,

"Et poissons et dragons, en leurs ébats, ne font que rides sur l'eau.

"La nuit dernière, oisive en mon logis, j'ai rêvé que les fleurs tombaient ;

"Le printemps, hélas! est à moitié passé; et Il ne rentre pas".

Le fleuve entraîne en son cours le printemps, qui va bientôt se terminer.

Au bord du fleuve, la lune tombe et vers l'Ouest à nouveau s'incline.

Toute penchée, elle s'enfonce dans les brumes de la mer ;

Entre le "Grand rocher" et la "Rivière claire", infinie est la route.

Qui pourrait chevaucher la lune pour revenir à la maison ?

Sa chute comble de mélancolie et le fleuve et les arbres.

 

Lire la suite
0
1910

b2ap3_thumbnail_IMG_7476_20180517-061747_1.jpg

b2ap3_thumbnail_FullSizeRender8.jpgb2ap3_thumbnail_FullSizeRender9.jpgb2ap3_thumbnail_FullSizeRender11.jpgb2ap3_thumbnail_FullSizeRender12.jpg 

Lire la suite
0
Mots clés: Arts Henan Histoire Hubei
1390

b2ap3_thumbnail_image_20180414-001612_1.jpeg

Impressionnantes sont les expositions temporaires et permanentes du Musée d'Art du Hubei (Hubei Meishuguan), qui figure parmi les plus grands musées d'art contemporain de Chine. L'affluence du public montre l'importance qu'il revêt aujourd'hui dans le pays. A côté d'œuvres très symboliques du regard lucide et inquiet des artistes contemporains, on peut découvrir des œuvres datant des années 1960 et 1970 réalisées à l'époque révolutionnaire sous Mao ainsi que des explications sur le rôle de l'Ecole des Beaux-Arts de Wuhan dans le passage à la modernité de l'art chinois.

b2ap3_thumbnail_image_20180414-001700_1.jpeg

...
Lire la suite
0
Mots clés: Arts Hubei
1523

La Tour de la Grue jaune (Huanghé lou) est la fierté et le symbole de cette ville industrielle et commerciale majeure du centre de la Chine, située dans la province du Hubei et traversée par le Yangzi.

b2ap3_thumbnail_image_20180413-133713_1.jpeg

Lire la suite
0
Mots clés: Economie Histoire Hubei
1687

Remontant le Yangzi depuis Wuhan (province du Hubei) jusqu'à Wushan en passant par le plus grand barrage du monde et le site des Trois Petites Gorges, je vous livre ces quelques photos d'une pérégrination réalisée en avril 2015 au cœur de la Chine mythique...

Le Yangzi, aussi appelé Fleuve bleu, à Wuhan, capitale de la province du Hubei...

b2ap3_thumbnail_IMG_7380.JPG

...
Lire la suite
0
1760

Paysan à la retraite, M. Xiang ne veut pas quitter sa maison traditionnelle, toute en pierres et à l’entrée surmontée de l’immense caractère « fu » signifiant « bonheur » en chinois. À l’intérieur, une immense peinture de Mao Zedong et Zhou Enlai avec, au pied, bougies et fleurs de lotus en plastique, en signe de vénération… Illustration du fait que « de nos jours, pour certaines couches sociales, Mao est devenu une sorte de bouddha », comme l’écrit Du Qinggang, auteur du best-seller Le Président Mao est mort, paru en 2002 aux éditions Desclée de Brouwer.

Mais les demeures encore habitées du village ancien de Xiong, vieux de six cents ans, se comptent sur les doigts de la main. Les herbes folles ont envahi les sentes courant entre des bâtisses simples, au charme bien réel avec leurs pierres sculptées et leurs calligraphies. C’est que ces dernières années, la plupart des habitants sont partis travailler dans l’industrie à Wuhan ou Chongqing, deux immenses et proches métropoles à moins qu’ils ne se soient installés dans la nouvelle bourgade construite à deux kilomètres, là où se trouvent commerces et services de proximité.

Lire la suite
0
Mots clés: Hubei Société

Archive

Loading ...

Connexion