Extraits de Chine

C'est le moyen pour moi d'échanger sur la Chine, de faire partager mes voyages en Chine, des lectures sur la Chine, des analyses, des impressions, d'aller au-delà des peurs qu'inspire ce grand pays si entreprenant en essayant de comprendre ses propres craintes, ses propres défis mais aussi de pointer les questions qu'il soulève. Nous aurons peut-être ainsi l’occasion de faire un bout de chemin ensemble.

  • Accueil
    Accueil C'est ici que vous pouvez trouver tous les articles posté sur le site.
  • Catégories
    Catégories Affiche la liste des catégories de ce blog.
  • Mots clés
    Mots clés Affichez une liste de tags qui ont été utilisés dans ce blog
  • Blogueurs
    Blogueurs Rechercher votre blogueur favori de ce site.
  • Équipe de blogueurs
    Équipe de blogueurs Trouvez vos équipes favorites de blogueurs ici.
  • Connexion
    Identification Formulaire d'identification

Ping’an: la vie au village...

par dans Extraits de Chine
  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 43
  • 0 commentaires
  • Imprimer
43

b2ap3_thumbnail_27091730-1A19-4A0E-A94E-48228420A167.jpeg

Perché à  800 mètres d’altitude, au bout d’une route en lacets bordée de forêts de bambous, de torrents et de terrasses en culture ou en jachère, le village de Ping’an, connu pour ses rizières en terrasses et situé à deux heures de route de Guilin, veut profiter de la manne touristique qui découle du boom économique du pays. Cela n’empeche pas les habitants de Ping’an, de l’ethnie Zhuang, de maintenir leurs traditions. Les jeunes femmes laissent pousser leurs cheveux sans jamais les couper semble-t-il et les portent en volumineux chignons.

b2ap3_thumbnail_0484C572-4B21-46F1-9EEB-F2EABE838BF5.jpegb2ap3_thumbnail_044211F0-F621-4D11-8F77-2AD14F1195E9.jpeg

b2ap3_thumbnail_96C031E4-1EFC-442D-8217-E6471A5D7B68.jpeg

La tradition du riz cuit au feu de bois dans les tubes de bambou reste bien vivante. Les journées d’hiver ou de pluie sont mises à profit pour produire les broderies nécessaires aux vêtements des femmes ou aux articles pour touristes et bien sûr  le travail sur les terrasses pour faire pousser le riz, les piments, les concombres, les légumes verts occupent largement leur temps.

b2ap3_thumbnail_E44E5808-839F-49E0-8241-2ADF3BBD0431.jpeg

b2ap3_thumbnail_B82A7969-00E6-4191-B07A-C8089C83A5D5.jpeg

Les Zhuang forment la principale minorité du Guanxi, au sud-ouest de la Chine, ce qui a permis à la province d’obtenir le statut de la province autonome Zhuang du Guanxi ».

0
Venue en Chine en 2012 rendre une trop courte visite à mon fils, j’ai mesuré à quel point ma vision de ce pays était biaisée par des partis pris, des représentations d’un autre âge...
Depuis, je m’informe sur ce vaste et grand pays avec lequel nous avons à composer pour construire le monde de demain dans le respect de nos différences et de nos intérêts.


Commentaires

  • Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter

Commenter cet article

Invité
Invité lundi, 22 avril 2019

Archive

Loading ...

Connexion