Extraits de Chine

  • Accueil
    Accueil C'est ici que vous pouvez trouver tous les articles posté sur le site.
  • Catégories
    Catégories Affiche la liste des catégories de ce blog.
  • Mots clés
    Mots clés Affichez une liste de tags qui ont été utilisés dans ce blog
  • Blogueurs
    Blogueurs Rechercher votre blogueur favori de ce site.
  • Équipe de blogueurs
    Équipe de blogueurs Trouvez vos équipes favorites de blogueurs ici.
  • Connexion
    Identification Formulaire d'identification

Extraits de Chine

377

b2ap3_thumbnail_Download-11.jpg

Taoïsme, confucianisme, bouddhisme, les trois grandes sagesses de la Chine sont-elles convergentes ? Selon Cyrille J.-D. Javary, auteur de nombreux ouvrages sur la Chine ancienne, cela ne fait aucun doute. Je vous propose de lire cet extrait d'un de ses ouvrages dans lequel il fait une remarquable et très éclairante synthèse des trois "enseignements" chinois.

Source : Cyrille J.-D. Javary, Les trois sagesses chinoises, 2010, Albin Michel, pp. 228-231

...
Lire la suite
0
Mots clés: Bouddhisme Religions
407

b2ap3_thumbnail_IMG_2078.jpg

Le rouleau se déroule de droite à gauche. Son titre : Bai Zi Tu (la peinture des cent enfants)

Le "Bai zi tu"(白子图)ou Peinture des cent enfants, dont il existe de nombreuses versions ou représentations au fil des dynasties chinoises, accompagnait souvent les vœux de bonheur ou de fécondité présentés aux jeunes mariés. La Chine, bien que surpeuplée depuis des siècles, n'avait bien sûr pas encore mis en oeuvre sa politique de l'enfant unique. A l'époque, avoir beaucoup d'enfants était un gage de bonheur et de prospérité. Le vieux rouleau que je présente ci-dessous en huit photos, a été acheté ce printemps dans un village du Guangxi, une province du sud de la Chine. Il mérite quelques explications...

...
Lire la suite
0
Mots clés: Arts Histoire Société
480

b2ap3_thumbnail_Download.jpg

Sphère armillaire accompagnée de ses quatre dragons, symbole de la Chine, à l'aéroport de Pékin.

Reprenant l'avion à Pékin pour rentrer en France, je suis intriguée par une structure imposante, gardée par un soldat, sur l'un des principaux points de passage de l'aéroport. M'approchant, je découvre qu'il s'agit d'une version géante de la sphère armillaire inventée par Zhang Heng, 张 衡 (78-139 ap. J.-C.). A l'heure où elle met en œuvre son programme d'exploration de la face cachée de la Lune, la Chine tient-elle à rappeler que la science ne s'est pas développée sans elle et qu'elle se veut encore aujourd'hui un contributeur majeur aux avancées scientifiques ?

...
Lire la suite
0
Mots clés: Histoire Pékin
471

b2ap3_thumbnail_7C708F40-4CBB-42C7-94E0-36AD43BEFB5F.jpegb2ap3_thumbnail_AD4E791D-F83A-478E-A24D-A868E21A35B8.jpeg

Le Palais d'été (Yiheyuan, Jardin où l'on cultive la concorde), a été construit par l'impératrice Cixi à partir de 1886 non loin de l'ancien Palais d'Été incendié en octobre 1860 par le corps expéditionnaire franco-anglais lors de la seconde guerre de l'opium, l'une des pires humiliations qu'eut à connaitre la Chine au XIXe siècle. Aujourd'hui, le Palais d'été est une des promenades favorites des habitants ou visiteurs de la capitale chinoise.

Les sites principaux du Palais d'été sont la colline de la Longévité (wan shou shan) et le lac de Kunming (kun ming hu). L'ensemble couvre une surface de 2,9 km2, dont les trois quarts sont occupés par le plan d'eau. Sur les 70 000 m2 de surface construite, on trouve une grande diversité de jardins, palais et autre édifices de style classique chinois. Pour rebâtir et agrandir le Palais d'Eté  l'impératrice Cixi dépensa des sommes considérablese. On lui reprocha vivement d'avoir utilisé des fonds originellement destinés à la Marine impériale chinoise.
Le Palais eut à subir des dommages en août 1900 lors d'une nouvelle occupation de Pékin par les troupes occidentales de l'Alliance des huit nations au cours de la Révolte des Boxers. En décembre 1998, l'Unesco inclut le Palais d'Été dans sa liste du patrimoine mondial. Elle le qualifie d'«expression exceptionnelle de l'art créatif du jardin paysager chinois, intégrant réalisations humaines et nature en un tout harmonieux ».

b2ap3_thumbnail_Download-3.jpg

 

b2ap3_thumbnail_BBF68900-152C-4AF0-93CD-9CB181F6985E.jpegb2ap3_thumbnail_2E93EBBB-65AF-4FF2-AF29-9B8BFDE5CE30.jpeg

b2ap3_thumbnail_CEC93D10-98B2-4080-B407-D87B1631EEEB.jpeg

Lire la suite
0
498

Les amateurs et les collectionneurs de meubles chinois anciens, pour l'essentiel datant de la dynastie Qing, sont prêts à y mettre le prix. Il suffit d'assister à une vente à Drouot pour s'en apercevoir. A moins qu'ils agissent pour leurs clients chinois qui rachètent pour des sommes astronomiques des meubles arrivés en Europe au moment du "dépecage" de la Chine par les puissances occidentales, à partir du milieu du XIXe siècle... Voici quelques meubles vus durant mon dernier voyage achevé il y a quelques jours. C'est à Pingyao, ville à l'architecture traditionnelle très bien conservée de la province du Shanxi, que j'ai vu la plupart de ceux présentés ici.

b2ap3_thumbnail_Download-2_20190507-135629_1.jpgb2ap3_thumbnail_Download-3_20190507-135659_1.jpg

b2ap3_thumbnail_Download-5.jpg

Lire la suite
0
Mots clés: Histoire

Archive

Loading ...

Connexion