Extraits de Chine

C'est le moyen pour moi d'échanger sur la Chine, de faire partager mes voyages en Chine, des lectures sur la Chine, des analyses, des impressions, d'aller au-delà des peurs qu'inspire ce grand pays si entreprenant en essayant de comprendre ses propres craintes, ses propres défis mais aussi de pointer les questions qu'il soulève. Nous aurons peut-être ainsi l’occasion de faire un bout de chemin ensemble.

  • Accueil
    Accueil C'est ici que vous pouvez trouver tous les articles posté sur le site.
  • Catégories
    Catégories Affiche la liste des catégories de ce blog.
  • Mots clés
    Mots clés Affichez une liste de tags qui ont été utilisés dans ce blog
  • Blogueurs
    Blogueurs Rechercher votre blogueur favori de ce site.
  • Équipe de blogueurs
    Équipe de blogueurs Trouvez vos équipes favorites de blogueurs ici.
  • Connexion
    Identification Formulaire d'identification

Xian, la Grande pagode de l'Oie sauvage et le moine Xuanzang

par dans Extraits de Chine
  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 468
  • 0 commentaires
  • Imprimer
468

 

b2ap3_thumbnail_91349268-8AE2-4ECF-9EBB-85B2865F27C6.jpeg La Grande pagode de l'Oie sauvage

Visiter sous la pluie la Grande pagode de l’Oie sauvage de Xian (province du Shaanxi) n’est pas ce dont je rêvais mais il aurait été vraiment dommage de manquer ce rendez-vous avec l’histoire du bouddhisme en Chine.

b2ap3_thumbnail_1D749514-994E-4C28-8963-CEDDC5371FFE.jpeg Une représentation du moine Xuanzang

b2ap3_thumbnail_80A5BD84-2B5E-464E-B196-0A44AC86882D.jpeg Itinéraire du pélerinage du moine Xuanzang en Inde

b2ap3_thumbnail_F396E1A5-7552-4ED6-8D2E-E7097ACF9340.jpeg

La construction de la Grande pagode de l'Oie sauvage à Xian remonte au VIIe siècle, suite à la demande du moine Xuanzang (玄奘) à l’empereur Taizong des Tang (654 ap. J.-C.). Revenu d’un très long périple en Inde avec 657 volumes de sutras et écrits bouddhiques qu’il mettra le restant de ses jours à traduire, Xuanzang avait demandé à l’empereur de les placer en sécurité dans un bâtiment en dur plutôt que dans un édifice en bois comme le sont les constructions traditionnelles chinoises, sujettes aux incendies.

La Grande pagode de l’Oie sauvage de Xuan (7 niveaux, 65 mètres de haut) est construite en briques sur une base carrée et non ronde contrairement aux stupas indiens dont pourtant elle s’inspire. C’est une des plus belles pagodes de l’époque Tang encore existantes.

 

0
Venue en Chine en 2012 rendre une trop courte visite à mon fils, j’ai mesuré à quel point ma vision de ce pays était biaisée par des partis pris, des représentations d’un autre âge...
Depuis, je m’informe sur ce vaste et grand pays avec lequel nous avons à composer pour construire le monde de demain dans le respect de nos différences et de nos intérêts.


Commentaires

  • Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter

Commenter cet article

Invité
Invité mercredi, 16 octobre 2019

Archive

Loading ...

Connexion