Extraits de Chine

C'est le moyen pour moi d'échanger sur la Chine, de faire partager mes voyages en Chine, des lectures sur la Chine, des analyses, des impressions, d'aller au-delà des peurs qu'inspire ce grand pays si entreprenant en essayant de comprendre ses propres craintes, ses propres défis mais aussi de pointer les questions qu'il soulève. Nous aurons peut-être ainsi l’occasion de faire un bout de chemin ensemble.

  • Accueil
    Accueil C'est ici que vous pouvez trouver tous les articles posté sur le site.
  • Catégories
    Catégories Affiche la liste des catégories de ce blog.
  • Mots clés
    Mots clés Affichez une liste de tags qui ont été utilisés dans ce blog
  • Blogueurs
    Blogueurs Rechercher votre blogueur favori de ce site.
  • Équipe de blogueurs
    Équipe de blogueurs Trouvez vos équipes favorites de blogueurs ici.
  • Connexion
    Identification Formulaire d'identification

Le jeu de go à la télévision chinoise...

par dans Extraits de Chine
  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 151
  • 0 commentaires
  • Imprimer
151

b2ap3_thumbnail_image_20180329-100151_1.jpeg

Jeu vieux d’au moins 4000 ans, d’origine totalement chinoise, le jeu de go (weiqi, en chinois) fait l'objet de parties interminables à la télévision chinoise (CCTV) qui fait même appel à des experts pour expliquer les intentions des joueurs. Le plus ancien jeu abstrait de stratégie combinatoire du monde a récemment fait parler de lui puisque le meilleur joueur au monde a été battu par un programme d'intelligence artificielle.

(source: La souplesse du dragon, Cyrille Javary, Albin Michel, 2015) 

Le but du jeu est d’encercler les pions adverses avec les siens.

Vaincre, l’objectif naturel de tous les jeux, ne signifie pas au weiqi réduire l’adversaire à merci, tuer son roi ou prendre tous ses pions. Le vaincu a certes perdu la partie mais il n’a perdu ni ses troupes, ni sa face parce que le weiqi est un jeu de construction de territoires, d’organisation d’espaces et non un duel dans un champ clos sans autre issue que le mat, la mort de deux adversaires.

Le plateau aujourd’hui est une feuille de papier ou de nylon. Il est l’épure parfaite de la modélisation énergétique chinoise. Il comporte un maillage de 19 x 19 lignes. Leurs croisements construisent 361 intersections, un nombre égal à celui des points d’acupuncture dans le corps humain et à peu près à celui des jours de l’année. Les pièces sont noires et blanches (couleurs du Yin et du Yang) et sont souvent en verre dépoli, toutes identiques. C’est uniquement leur placement, leur insertion dans le déroulement de la partie qui donne à ces pierres noires et blanches comme le Yin/Yang une valeur spécifique, vitale ou secondaire, potentielle ou secondaire, en fonction de la situation d’ensemble, selon Cyrille Javary (dans La souplesse du dragon, Albin Michel). Une fois posée, les pierres resteront jusqu’à la fin de la partie où elles ont été posées (sauf si elles sont capturées) L’objectif essentiel n’est pas de capturer des pièces adverses mais de délimiter et sécuriser des territoires, c’est-à-dire des intersections vides entièrement entourées par les pierres d’un même camp. Voici quelques règles déroutantes pour un Occidental : «Si l’adversaire a attaqué dans un coin, répondez ailleurs » , reflet d’une habitude des Chinois de préférer l’oblique au direct. Cette stratégie multipolaire et disséminée est d’autant plus subtiles à mener que le weiqi est un jeu où tout se passe sous les yeux des joueurs. Il y a de nombreuses applications chinoises de ce jeu sur le plan géopolitique. Le grand stratège chinois Sun Zi (544-496), dans sonArt de la guerre, explique l’action victorieuse non par des batailles décisives mais par une constante évaluation des conditions et de leurs évolutions.

0
Mots clés: Société
Venue en Chine en 2012 rendre une trop courte visite à mon fils, j’ai mesuré à quel point ma vision de ce pays était biaisée par des partis pris, des représentations d’un autre âge...
Depuis, je m’informe sur ce vaste et grand pays avec lequel nous avons à composer pour construire le monde de demain dans le respect de nos différences et de nos intérêts.


Commentaires

  • Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter

Commenter cet article

Invité
Invité samedi, 21 avril 2018

Archive

Loading ...

Connexion