Extraits de Chine

C'est le moyen pour moi d'échanger sur la Chine, de faire partager mes voyages en Chine, des lectures sur la Chine, des analyses, des impressions, d'aller au-delà des peurs qu'inspire ce grand pays si entreprenant en essayant de comprendre ses propres craintes, ses propres défis mais aussi de pointer les questions qu'il soulève. Nous aurons peut-être ainsi l’occasion de faire un bout de chemin ensemble.

  • Accueil
    Accueil C'est ici que vous pouvez trouver tous les articles posté sur le site.
  • Catégories
    Catégories Affiche la liste des catégories de ce blog.
  • Mots clés
    Mots clés Affichez une liste de tags qui ont été utilisés dans ce blog
  • Blogueurs
    Blogueurs Rechercher votre blogueur favori de ce site.
  • Équipe de blogueurs
    Équipe de blogueurs Trouvez vos équipes favorites de blogueurs ici.
  • Connexion
    Identification Formulaire d'identification

Avant l’imprimerie...

par dans Extraits de Chine
  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 506
  • 0 commentaires
  • Imprimer
506
Avant l’imprimerie...

b2ap3_thumbnail_A47B9C78-756C-4FB1-A2C9-C2A0E31B57CC.jpeg

Fragment de copie de stèle

Pendant des millénaires, les Chinois ont gravé sur des stèles de pierre les écrits - écritures saintes, décrets impériaux, poèmes, etc...- pour en conserver la trace et ... les diffuser.

b2ap3_thumbnail_80BF6271-D2E6-4AE0-9400-36B56FE8088B.jpeg

Stèle du temple Dai de Tai'an (Shandong)

La gravure se faisait en creux (yin) ou en relief (yang). Pour faire des copies, il fallait ensuite mettre de l'encre sur la pierre et presser un papier de riz (une invention chinoise très ancienne) ou tasser une feuille de papier humide dans les trous et la faire sécher avant de tamponner l'encre sur la surface du papier. Au fil du temps, même la pierre s'usait et les copies en papier les mieux conservés devenaient de véritables œuvres d'art, poussant certains collectionneurs sans scrupules à faire ou faire faire des éraflures sur les stèles d''origine pour augmenter la valeur des copies en leur possession. J'ai effectivement vu au temple de Tai'an et à Qufu plusieurs stèles endommagées. En revanche, aujourd’hui les revendeurs de copies de stèles proposent leurs épreuves aux touristes. Ils sont nombreux à Qufu, ville natale de Confucius dans la province du Shandong.

 

b2ap3_thumbnail_772632B5-BAF2-4D60-82F5-0A53E322018A.jpeg

 

 

0
Venue en Chine en 2012 rendre une trop courte visite à mon fils, j’ai mesuré à quel point ma vision de ce pays était biaisée par des partis pris, des représentations d’un autre âge...
Depuis, je m’informe sur ce vaste et grand pays avec lequel nous avons à composer pour construire le monde de demain dans le respect de nos différences et de nos intérêts.


Commentaires

  • Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter

Commenter cet article

Invité
Invité mardi, 16 octobre 2018

Archive

Loading ...

Connexion