Extraits de Chine

  • Accueil
    Accueil C'est ici que vous pouvez trouver tous les articles posté sur le site.
  • Catégories
    Catégories Affiche la liste des catégories de ce blog.
  • Mots clés
    Mots clés Affichez une liste de tags qui ont été utilisés dans ce blog
  • Blogueurs
    Blogueurs Rechercher votre blogueur favori de ce site.
  • Équipe de blogueurs
    Équipe de blogueurs Trouvez vos équipes favorites de blogueurs ici.
  • Connexion
    Identification Formulaire d'identification
1345

Ces magnifiques rizières en terrasses de Yuanyang, fruit du travail de générations de paysans, qui conserveront-elles suffisamment de main-d'oeuvre pour pouvoir se perpétuer ou feront-elles les frais de l'essor urbain et de l'exode rural à l'oeuvre dans les endroits reculés du Yunnan ?

 b2ap3_thumbnail_image_20160327-011956_1.jpeg

b2ap3_thumbnail_image_20160326-234722_1.jpegb2ap3_thumbnail_image_20160326-235219_1.jpeg

...
Lire la suite
0
Mots clés: Tourisme Yunnan
1305

b2ap3_thumbnail_image_20160323-092321_1.jpeg

b2ap3_thumbnail_image_20160323-092457_1.jpeg

A l'époque de l'empereur Guanxu des Qing, c'est dans ce centre d'examens pour le passage des concours mandarinaux de Jianshui (Yunnan) qu'étaient réunis les candidats de quatre préfectures du sud du Yunnan : Lin'an, Yuangjiang, Kaihua et Pu'er. Il comprend cent cellules dans lesquelles s'enfermaient les candidats pendant une vingtaine de jours pour passer l'ensemble des épreuves. Ils y prenaient leurs repas et y dormaient. La surveillance était étroite et la "triche" bannie. S'ils étaient reçus, alors ils étaient admis à passer les examens de niveau national, et en cas de réussite, seraient invités à une réception chez l'empereur, le Fils du Ciel. Les candidats de Jianshui, qui fréquentaient l'école tres réputée du temple confucéen situé à proximité, obtenaient d'excellents résultats (Lire aussi dans ce blog l'article "Passer les examens mandarinaux").

0
Mots clés: Yunnan
1372

b2ap3_thumbnail_image_20160323-082948_1.jpeg

Jianshui, une petite ville du sud-Yunnan, à l'architecture traditionnelle magnifiquement conservée, abrite l'un des trois plus grands temples confucéens de Chine. 

b2ap3_thumbnail_image_20160323-075728_1.jpeg

...
Lire la suite
0
Mots clés: Tourisme Yunnan
1404

b2ap3_thumbnail_image_20160321-220432_1.jpeg

Voici une collection de bonsaïs, découverte, un peu par hasard, dans les jardins du musée des Minorités de Kunming...

b2ap3_thumbnail_image_20160321-210032_1.jpegb2ap3_thumbnail_image_20160321-210141_1.jpeg

...
Lire la suite
0
Mots clés: Arts Yunnan
1257

Voici quelques masques présentés par le musée des Minorités de Kunming, capitale d'une province où cohabitent vingt-cinq minorités différentes, vivant pour la plupart dans des territoires bien délimités par un relief très accidenté. Ces masques servent ou servaient dans différentes cérémonies rituelles : fêtes, mariages, sépultures, cérémonies pour écarter les esprits et les catastrophes, etc.

b2ap3_thumbnail_image_20160321-012419_1.jpeg

 

...
Lire la suite
0
1251

b2ap3_thumbnail_image_20160320-041554_1.jpegb2ap3_thumbnail_image_20160320-041653_1.jpegb2ap3_thumbnail_image_20160320-041735_1.jpegb2ap3_thumbnail_image_20160320-041920_1.jpeg

Lire la suite
0
Mots clés: Minorités Tibet Yunnan
1545

 

b2ap3_thumbnail_image_20160319-120504_1.jpeg

b2ap3_thumbnail_image_20160427-183209_1.jpeg

Construit au début des années 1900 par la France, le chemin de fer qui relie Kunming, la capitale du Yunnan à la frontière vietnamienne (le Tonkin d'alors) offre un double symbole. Il permit tout d'abord à la France de figurer parmi les puissances occidentales désireuses de se partager le gâteau chinois. C'est alors la pleine époque, faut-il le rappeler, de la "politique de la canonnière" et du "dépeçage" de la Chine. La France, présente au Tonkin, convoite entre autres les richesses minières du Yunnan. Cette ligne de chemin de fer (qui a coûté aux contribuables français quelque cent millions de francs !) symbolise ensuite le haut niveau des ingénieurs français de l'époque. En effet, la ligne est une prouesse technique. Longue de 470 km, elle a nécessité la construction de 3422 ouvrages d'art, dont le célèbre viaduc de la Namty (photo). Cela eut un prix : plus de 12000  morts !

Voici, dans les lignes qui suivent, les principaux protagonistes de l'aventure yunnanaise...

Lire la suite
0
Mots clés: Diplomatie Histoire Yunnan
1155

Depuis la Chine, voici trois nouvelles lues cette semaine dans le Quotidien du peuple, journal contrôlé par le Parti communiste chinois.

b2ap3_thumbnail_image_20160319-183329_1.jpeg

1- PENURIE DE PRÊTRES ET DE PASTEURS: "La pénurie de nouvelles recrues est un problème majeur pour l'Eglise catholique en Chine causée par plusieurs facteurs, y compris par les églises souterraines" a déclaré Li Shuxing, vice-président du Séminaire national de l'Eglise catholique en Chine, qui indique que "les séminaires ont donné la priorité à la formation des prêtres patriotes qui ne vivent pas dans un vase clos". Les églises protestantes, qui, dans le cadre du mouvement patriotique Three Self, comptaient l´an dernier plus de trente millions d'adeptes, sont également confrontées à un manque de pasteurs. Il y aurait actuellement un pasteur pour 400 à 500 000 fidèles. Selon Gaofeng, président du Comité permanent du Conseil chrétien de Chine, il y a chaque année 800 nouveaux pasteurs formés pour 400 à 500 000 nouveaux adeptes. 

Lire la suite
0
Mots clés: Religions Société
1420

b2ap3_thumbnail_image_20140612-121730_1.jpg

L'écrivain chinois Qiu Xiaolong est né à Shanghaï en 1953. Lors des événements de Tian'anmen, il décide de s'installer aux Etats-Unis. Il y écrit notamment la "Cité de la Poussière rouge" (éd. Liana Levi, 2008). Avec ces nouvelles inspirées du quartier où il a grandi, Qiu Xiaolong fait parler les habitants de la cité qui aiment se réunir pour leur "conversation du soir"... Ils livrent un panorama de la Chine plein d'humour, de justesse et de lucidité.

Extrait : (p.59-65) 

L'été 1969 dans un recoin au fond de la cité de la Poussière rouge, le soir tombait dans la joyeuse effervescence des combats de grillons. On apportait son pot à grillon en terre cuite, et on s'accroupissait en cercle pour regarder les insectes se battre. Après une bataille acharnée, le grillon vainqueur chantait en grattant ses ailes au milieu du pot, tandis que le vaincu tournait en rond et essayait de s'échapper. Les propriétaires des bestioles et les spectateurs criaient des encouragements et des menaces, comme si le destin du monde dépendait de l'issue du combat dans le pot. 

Lire la suite
0
1214

Qb2ap3_thumbnail_image_20160319-123023_1.jpeg

b2ap3_thumbnail_image_20160319-145527_1.jpeg

b2ap3_thumbnail_image_20160319-122905_1.jpeg

...
Lire la suite
0
Mots clés: Société Yunnan
1146

b2ap3_thumbnail_image_20160319-191731_1.jpeg

Voici un texte court mais extrêmement beau de Yan Lianke, un auteur contemporain installé à Pékin mais natif du Hunan. Avec Les jours, les mois, les années (éd. Philippe Picquier, 2009), en chinois Nian yue ri (年 月 日), Yan Lianke nous livre un hymne à la vie qui lui a valu en 2001 le prix Lu Xun de littérature. La transmission coûte que coûte de la vie, quelqu'en soit le prix, est le fondement de cette nouvelle dont les deux héros, un vieux paysan et son chien aveugle, iront au bout de leur acharnement à faire fructifier ce qui n'est qu'un unique grain de maïs germé alors que le village tout entier prend le chemin de l'exode, chassé par l'épouvantable sécheresse qui s'est abattue sur la région montagneuse, scène du roman.

Lire la suite
0
Mots clés: littérature
1264

b2ap3_thumbnail_image_20140710-002413_1.jpgb2ap3_thumbnail_image_20140710-015041_1.jpg

 

Auguste François, le premier consul français de 1900 à 1904 à Kunming (province chinoise du Yunnan, au sud-ouest de la Chine), a tenu une importante correspondance, publiée en 1990 dans "Le mandarin blanc"(Calmann-Levy). Voici une des lettres adressées à une amie dans laquelle il raconte l'arrivée à Yunnan-fu (ancien nom de Kunming) des candidats aux examens mandarinaux ouvrant la voie à la carrière de lettré-fonctionnaire... (Voir aussi dans le blog l'article sur "le système des lettrés-fonctionnaires".

Lire la suite
0
Mots clés: Histoire Société Yunnan
1187

b2ap3_thumbnail_image_20140629-022909_1.jpg

Depuis la Chine, voici trois informations lues dans le Quotidien du peuple (journal du parti communiste chinois) cette semaine :

GREFFES D'ORGANES - Depuis le 1er janvier 2015, la Chine ne prélève plus d´organes sur les condamnés à mort. Le secteur est donc en pleine réorganisation puisque la collecte se fait désormais sur la base du don. Cette semaine, Huang Jiefu, le président de la commission chinoise du don d´organes et ancien vice-ministre de la santé, s´est félicité des résultats obtenus en 2015 et a annoncé dix mille greffes d´organes l'an dernier, un chiffre nettement supérieur aux années précédentes mais très insuffisant par rapport aux trois cent mille patients en attente d´une greffe. En 2015, un jeune étudiant français avait fait la une de la presse chinoise. Décédé accidentellement en Chine, il avait donné ses organes et permis de sauver quatre vies.

...
Lire la suite
0
1242

b2ap3_thumbnail_image_20160320-064228_1.jpeg

Quand le premier représentant du gouvernement français au Yunnan raconte par le menu dans un langage tout sauf diplomatique ses relations au jour le jour avec les mandarins locaux...

Après avoir combattu au Tonkin les derniers "Pavillons noirs", Auguste Francois est nommé en 1900 consul à Yunnan-fu, l'actuelle Kunming, capitale de la province chinoise du Yunnan. Sa mission consiste à aider à l'avancement du projet de construction du chemin de fer depuis la capitale provinciale jusqu'au Tonkin. Il devra commencer par repousser l'assaut des Boxers qui, alors en Chine, s'en prennent aux "diables de l'Ouest" (les Occidentaux) accusés de dépeçage de l'Empire du milieu. Pendant son séjour, il rédige une abondante correspondance qui fut oubliée pendant cinquante ans puis redécouverte et publiée chez Calmann-Levy en 1990 par son petit neveu Pierre Seydoux sous le titre "Le mandarin blanc, souvenirs d'un consul en Extrême-Orient (1886-1904)". Dans cette correspondance, le lecteur retrouvera non seulement l'ambiance de l'époque mais aussi un tableau vivant et drôle des relations d´Auguste François avec les mandarins du Yunnan. Extraits...

Lire la suite
0
Mots clés: Diplomatie Histoire Yunnan
1394

b2ap3_thumbnail_Cangjie2.jpg

Cang Jie, l'inventeur mythique des caractères chinois, représenté avec les quatre yeux que lui prête la tradition, qui lui permettent de voir les secrets du ciel et de la terre.

Devin et ministre de l'empereur Jaune (2898-2679 av. J.-C.), Cang Jie est considéré par les Chinois comme l'inventeur mythique de l'écriture chinoise, unique au monde et objet d'une grande fierté nationale. La légende le dit doté d'une double vue qui lui permettait de tout pénétrer de son regard perçant. Des textes classiques de la littérature chinoise assurent qu'il se servait de deux de ses yeux pour observer le ciel et des deux autres pour contempler la terre, ce qui lui permit d'obtenir une vision unitaire. Dans la cosmologie chinoise, le ciel et la terre représentent les principes de l'action (yang) et de la réaction (yin) dont les symbioses génèrent toutes choses.Cang Jie "le voyant" s'inspira d'abord des formes élémentaires et appela wen les caractères simples qu'il en obtint. Il associa ensuite les éléments formels à certains sons et appela zi les signes composés issus de ces combinaisons. Plus tard, on nomma shu (écriture) les idéogrammes ainsi obtenus lorsqu'ils étaient tracés sur la soie et les lamelles de bambou. "De cette légende, on peut surtout retenir, écrit Claude Mediavilla dans L'ABCdaire de la calligraphie chinoise (Flammarion, 2002,2013), le rapport privilégié que l'écriture entretient avec la nature, plaçant la calligraphie au centre du principe organisateur du monde. Chaque trait doit ainsi s'inspirer des mouvements essentiels de la nature : vent dans les arbres, eau s'écoulant en cascade, roseaux, vols rapides des oiseaux... Ce préjugé très ancien explique que dans l'esprit des Chinois, les signes de l'écriture ne sont pas des entités arbitraires mais bien des représentations de phénomènes naturels et l'expression d'une vérité essentielle."

...
Lire la suite
0
Mots clés: Histoire Langue
1296

b2ap3_thumbnail_IMG_8534.JPG

L'astrologie chinoise (zhānxīngshù, xīngxuéqīzhèng sìyú ou bien encore guolaoxingzong) est fondée sur les notions astronomiques et calendaires traditionnelles, dont le cycle de douze ans représentés par douze animaux qui sont souvent associés avec les douze rameaux terrestres (dizhi). Les 12 animaux sont dans l'ordre : Rat ou Souris, Bœuf ou Buffle, Tigre, Lapin ou Lièvre, Dragon, Serpent, Cheval, Chèvre ou Bouc ou Mouton, Singe, Coq ou Phénix, Chien, Cochon ou Sanglier ou Porc.

Lire la suite
0
Mots clés: Astrologie
1220

Remontant le Yangzi depuis Wuhan (province du Hubei) jusqu'à Wushan en passant par le plus grand barrage du monde et le site des Trois Petites Gorges, je vous livre ces quelques photos d'une pérégrination réalisée en avril 2015 au cœur de la Chine mythique...

Le Yangzi, aussi appelé Fleuve bleu, à Wuhan, capitale de la province du Hubei...

b2ap3_thumbnail_IMG_7380.JPG

...
Lire la suite
0
1196

Vingt avocats, juges et juristes, dont Robert Badinter, ancien garde des Sceaux, et Manfred Nowak, ancien rapporteur de l'ONU sur la torture, viennent de signer une lettre ouverte adressée au président Xi Jinping pour exprimer leur préoccupation à propos de la répression des avocats en Chine. La lettre ouverte a notamment été diffusée par Le Monde.fr (20 janvier 2016) et l'ACAT, une ONG chrétienne contre la torture et la peine de mort. Extraits :

Nous, avocats, juges et juristes signataires de la présente lettre, écrivons pour partager notre profonde préoccupation quant au mouvement de répression sans précédent qui s'est récemment abattu sur des dizaines d'avocats défenseurs des droits de l'homme et a conduit à  la détention de plusieurs d'entre eux. Ce mouvement de répression a commencé le 9 juillet 2015 avec la détention de Wang Yu, de son mari Bao Longjun et de leur fils de seize ans à  Pékin. Depuis, des centaines d'€™avocats, d'employés de cabinets d'€™avocats et leurs familles ont été assujettis à  des mesures répressives allant de l'€™interrogatoire forcé à  la détention en passant par la disparition forcée.

Lire la suite
0
1212

b2ap3_thumbnail_IMG_1980.JPG

Hangzhou, la capitale du Zhejiang possède, certainement comme beaucoup d'autres villes chinoises, une "maison du théâtre d'ombre", à la fois salle de spectacle et petit musée. Le jour de notre passage, elle accueillait un groupe d'écoliers pour une représentation, donnée en présence des parents.

b2ap3_thumbnail_IMG_1966.JPG

Lire la suite
0
Mots clés: Arts Zhejiang
1181

b2ap3_thumbnail_220px-Jean_Baptiste_dAnville.jpg

Jean-Baptiste Bourguignon d'Anville (1697-1782)

Qui connaît Jean-Baptiste Bourguignon d'Anville (1697-1782) en dehors des cercles étroits de la cartographie ? Pourtant, comme en témoigne le magazine Carto (N°19, sept-octobre 2013), ce cartographe et géographe du roi de France, érudit et collectionneur de cartes "publia en 1737 un atlas de la Chine qui fut pour les Européens la principale source d'informations géographiques sur l'Empire du Milieu pendant plusieurs générations".

b2ap3_thumbnail_IMG_8515.jpg

Cette carte générale de la Chine réalisée par Jean-Baptiste Bourguignon d'Anville s'inscrit, selon le magazine Carto, "dans la tradition des premières représentation européennes concues sur le modèle des documents chinois avec la Grande Muraille, les cours d'eau et le lac central surdimensionnés".

Lire la suite
0
Mots clés: Diplomatie Histoire

Archive

Loading ...

Connexion