Extraits de Chine

C'est le moyen pour moi d'échanger sur la Chine, de faire partager mes voyages en Chine, des lectures sur la Chine, des analyses, des impressions, d'aller au-delà des peurs qu'inspire ce grand pays si entreprenant en essayant de comprendre ses propres craintes, ses propres défis mais aussi de pointer les questions qu'il soulève. Nous aurons peut-être ainsi l’occasion de faire un bout de chemin ensemble.

  • Accueil
    Accueil C'est ici que vous pouvez trouver tous les articles posté sur le site.
  • Catégories
    Catégories Affiche la liste des catégories de ce blog.
  • Mots clés
    Mots clés Affichez une liste de tags qui ont été utilisés dans ce blog
  • Blogueurs
    Blogueurs Rechercher votre blogueur favori de ce site.
  • Équipe de blogueurs
    Équipe de blogueurs Trouvez vos équipes favorites de blogueurs ici.
  • Connexion
    Identification Formulaire d'identification

Un jour... à Jingdezhen (Jiangxi)

par dans Extraits de Chine
  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Lectures : 486
  • 0 commentaires
  • Imprimer
486
Un jour... à Jingdezhen (Jiangxi)

b2ap3_thumbnail_image_20170322-115123_1.jpeg

Tasses en porcelaine datant de la Dynastie Yuan (1206-1368) Musée de la porcelaine, Jingdezhen

 

Jingdezhen, c'est comme qui dirait le Limoges français multiplié par 1000 ! Les Chinois ont inventé la porcelaine il y a 1700 ans, les Français seulement au milieu du XVIIe siècle après qu'un jésuite revenu de Chine en eut dévoilé les secrets de fabrication. Depuis cette époque, toute la ville ou presque se voue corps et âme à cette activité. Un savoir-faire inouï ! 

Fine, transparente, dure, brillante, finement décorée, la porcelaine (ci, 瓷 ) est unique, faisant au XVIIe siècle, avec la soie, la gloire de la Chine en Europe. Longtemps, les Chinois ont su en conserver le secret de cuisson. Nous visitons les anciens fours construits à l'époque des Qing (1644-1911). Mais dès la dynastie Yuan, le savoir-faire était là. Sous les Ming, la porcelaine blanc et bleu a fait la réputation de Jingdezhen. Sa production alimentait les collections impériales mais aussi les exportations vers l'Europe par le port de Canton, ouvert au commerce avec les Occidentaux. Nous constatons l'omniprésence de boutiques de porcelaine de tous types, de la plus commune à la plus raffinée.
Les immenses ateliers laissés à l'abandon au cœur de la ville m'interpellent. Appartenaient-ils à une société d'Etat qui aurait été démantelée ? Le secteur privé serait-il aujourd'hui le seul à la manœuvre ? Nous n'avons pas les réponses à nos questions. Mais la foule de petits ateliers très créatifs qui animent le quartier de Diaosu Cichang nous confirme que le savoir-faire se perpétue et que la porcelaine continue d'être une passion chinoise.

b2ap3_thumbnail_image_20170322-115734_1.jpeg

Lampes en porcelaine dont la transparence laisse  passer la lumière 

Lb2ap3_thumbnail_image_20170322-115804_1.jpeg

Créateur en porcelaine à la Fabrique de la porcelaine à Jingdezhen

b2ap3_thumbnail_image_20170322-115854_1.jpeg

Bouddhas riants destinés aux temples

b2ap3_thumbnail_image_20170322-120003_1.jpeg

Décorateur de porcelaine

b2ap3_thumbnail_image_20170322-120047_1.jpeg

Tour manuel utilisé autrefois (il est actionné avec un bâton)

b2ap3_thumbnail_image_20170322-120107_1.jpeg

Cheminée à l'arrêt après la désaffection de plusieurs ateliers industriels de production de porcelaine à Jingdezhen

 

0
Mots clés: Arts Histoire Jiangxi
Venue en Chine en 2012 rendre une trop courte visite à mon fils, j’ai mesuré à quel point ma vision de ce pays était biaisée par des partis pris, des représentations d’un autre âge...
Depuis, je m’informe sur ce vaste et grand pays avec lequel nous avons à composer pour construire le monde de demain dans le respect de nos différences et de nos intérêts.


Commentaires

  • Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter

Commenter cet article

Invité
Invité mercredi, 21 février 2018

Archive

Loading ...

Connexion