Extraits de Chine

  • Accueil
    Accueil C'est ici que vous pouvez trouver tous les articles posté sur le site.
  • Catégories
    Catégories Affiche la liste des catégories de ce blog.
  • Mots clés
    Mots clés Affichez une liste de tags qui ont été utilisés dans ce blog
  • Blogueurs
    Blogueurs Rechercher votre blogueur favori de ce site.
  • Équipe de blogueurs
    Équipe de blogueurs Trouvez vos équipes favorites de blogueurs ici.
  • Connexion
    Identification Formulaire d'identification
Abonnez-vous à cette liste via RSS Articles liés au mot clé « Environnement »
35

Selon Le Monde du 21 juin 2018, la Chine bâtit un écosystème de l’automobile électrique, connectée et autonome. Les constructeurs occidentaux doivent adapter leur offre et leur stratégie à cette mutation.

Source : Le Monde du 21 juin 2018

[...]« Plus qu’ailleurs dans le monde, les autorités chinoises, gouvernementales comme locales, poussent le développement de l’automobile du futur », explique Hervé Guyot, directeur de la stratégie de Faurecia, premier équipementier automobile français (et huitième au niveau mondial), qui a fait du marché chinois sa priorité. « Non seulement, les décideurs poussent, mais ils sont un peu plus enclins qu’en Europe à accompagner ceux qui prennent des risques industriels et technologiques, renchérit Christian Balzer, directeur du centre de recherche d’Audi à Pékin. Cette approche, on la retrouve dans la population : 78 % de nos clients chinois font plutôt confiance aux technologies de la voiture autonome, contre 31 % aux Etats-Unis. »

...
Lire la suite
0
Mots clés: Economie Environnement
246

b2ap3_thumbnail_20150909113246217-1.jpeg

Planter une forêt de la taille de l'Autriche en un an. C'est le projet des autorités chinoises. Pour reboiser 84 000 kilomètres carrés en 2018, la Chine compte sur son armée : plus de 60 000 soldats de l'Armée populaire de libération ont été affectés à cette mission.

Source : France info du 20 février 2018

Les objectifs de cette "muraille verte" ne sont pas des moindres : lutter contre la pollution de grandes villes comme Pékin, l’expansion du désert de Gobi qui entraîne la désertification de certaines régions et développer une économie plus durable.

Lire la suite
0
Mots clés: Environnement
419

Selon le journal numérique Positivr du 20 février 2018, la province de Guangxi, au sud de la Chine, va bientôt accueillir la première ville-forêt au monde. Gros plan sur un projet architectural pharaonique, écologique et fascinant.

 

Source : Positivr du 20 février 2018 et photos de Stefano Boeri

Stefano Boeri, l’architecte à l’origine de cette idée folle, peut sembler bien ambitieux. Pourtant, dans le domaine, cet italien n’est déjà plus un débutant. On lui doit déjà la construction d’un certain nombre de tours végétales aussi belles que surprenantes, notamment à Milan. Aujourd’hui, il entend juste passer à la vitesse supérieure…

Lire la suite
0
902

b2ap3_thumbnail_image_20170314-131055_1.jpeg

Vélos Opo en libre service vus à Kunming (Yunnan) et à Changsha (Hunan).

b2ap3_thumbnail_image_20170314-131306_1.jpegb2ap3_thumbnail_image_20170314-132017_1.jpeg

"Depuis mi-2016, les vélos partagés envahissent les rues des villes chinoises. Une vingtaine de start-up tentent de s’imposer sur ce marché des bicyclettes connectées", peut-on lire dans Le Monde économie du 21 janvier 2017.

Et si les Vélib’(à Paris) ou les Velo’v (à Lyon) se passaient de bornes ? Plus besoin de faire trois fois le tour du quartier pour trouver une place et garer son vélo. Il suffirait de le déposer n’importe où dans la rue. Utopique ? En tout cas, en Chine, c’est possible. Des vélos jaunes, bleus, orange fleurissent à tous les coins de rue. Il suffit avec son mobile de scanner l’un des trois codes QR du vélo (sur le guidon, derrière la selle et sur le garde-boue) pour débloquer l’antivol, qui s’est enclenché lorsque l’utilisateur précédent a « abandonné » le deux-roues, et hop ! en selle !

Lors de la première utilisation, le code permet de télécharger une application dans laquelle le particulier renseigne son numéro de téléphone, sa carte d’identité, l’un de ses comptes de paiement mobile (WeChat, ou Alipay) et verse une caution de 300 yuans (41 euros). Chaque engin disposant d’un GPS, l’application permet de localiser les vélos disponibles et d’effectuer une réservation quinze minutes à l’avance.

Lire la suite
0
869

A l'occasion de la réunion de la COP22 à Marrakech, le Monde Economie a publié le 4 novembre 2016 une analyse de Mamadou Lamine Diallo (ancien directeur de cabinet du président de la commission de l’Union africaine), Joël Ruet (économiste et chercheur au CNRS et président du think tank The Bridge Tank) et Wang Yao (secrétaire générale adjointe du comité pour la finance verte en Chine) par laquelle ils prévoient une "alliance objective entre la Chine et l'Afrique" à Marrakech.

Extraits :

Le Maroc accueille à Marrakech, du 7 au 18 novembre, la « conférence des parties » (COP22) à l’accord sur le réchauffement climatique. La présidence marocaine de la COP22 ne veut pas d’une simple « COP de mise en œuvre » de l’accord de Paris, conclu à l’issue de la COP21 de décembre 2015 ; elle souhaite en faire une COP de l’Afrique et des Sud. Compte tenu de la stratégie chinoise, il faut s’attendre à voir émerger à Marrakech une alliance objective entre la Chine et l’Afrique.

D’abord, le Sud est pressé. L’Initiative africaine pour l’adaptation (AAI), projet panafricain signé lors de la COP21, a posé une priorité : mobiliser la finance pour l’adaptation au changement climatique. Le Maroc ne souhaite donc pas « organiser l’après-2020 » (date fixée pour la mise en œuvre de l’accord de Paris), mais bien avancer cette date. Une telle accélération serait un succès diplomatique mondial pour le pays hôte, tout en servant le volet africain de sa stratégie.

La Chine, qui cherche des relais de croissance, est l’alliée objective de ce projet. Championne de l’économie bas carbone par l’intermédiaires des « sept secteurs stratégiques émergents » (énergies renouvelables, véhicules propres, services environnementaux, etc.), qui devraient couvrir 15 % du PIB chinois en 2020, la « fabrique du monde » veut déployer ailleurs ces industries pour rentabiliser sa propre transition. Elle a donc tout intérêt à soutenir le calendrier marocain d’accélération de la transition mondiale.

Seconde demande de l’Afrique qui sera présentée à la COP22 et qui rencontre aussi l’intérêt bien compris de la Chine : consacrer autant de financements à l’« adaptation » (au changement climatique, qui concerne davantage le Sud) qu’à l’« atténuation « (la réduction des émissions, qui est la priorité du Nord). Car, aujourd’hui, la première ne draine que 12 % des financements. Le comité scientifique de la COP22 pourrait ainsi proposer un « guichet unique » pour les financeurs ; la Chine y voit son intérêt pour que ses propres innovations, de l’agriculture à la finance verte, se diffusent rapidement au Sud.

Lire la suite
0
1040

Dans un article daté du 25 juillet 2016 et signé par Sébastien Le Belzic, Le Monde Afrique se penche sur les investissements de la Chine dans le secteur de l'énergie.

Extraits:

La Chine a beau être l’un des pays les plus pollués au monde, elle n’investit pas moins des fortunes dans les énergies vertes. Avec près de 90 milliards de dollars consacrés aux énergies renouvelables chaque année depuis 2014, elle est le premier investisseur mondial dans le solaire, l’éolien et l’hydroélectricité. A quelques mois de la Cop 22 qui se tiendra du 7 au 18 novembre à Marrakech, la Chine pourrait jouer les premiers rôles sur le continent où elle est le principal investisseur dans le secteur des énergies vertes, loin devant la France et l’Italie. Au total, l’Afrique représente 13 milliards de dollars de contrats pour les entreprises chinoises !

Lire la suite
0
1249

Ci-dessus : Parc éolien dans la région des Terres rouges du Yunnan (sud-ouest de la Chine)

L'accord de Paris sur le climat adopté le 12 décembre 2015 est "une opportunité pour le développement international de la Chine" selon Christophe Granier et Alexandre Xing, conseillers du commerce extérieur de la France, qui s'exprimaient dans le Monde Economie en date du 13 avril 2016...

Extraits :

L'accord de la COP21 adopté à Paris le 12 décembre 2015 est une opportunité pour le développement économique de la Chine. Ses entreprises dans les secteurs de la production et de la distribution d'électricité possèdent en effet les compétences techniques, la capacité de financement et une approche des partenariats bien perçue dans beaucoup de pays.

La centrale thermique la plus puissante du monde (1000 MW) a été construite à Shanghai. C'est aussi celle qui offre le meilleur rendement et l'impact le plus réduit sur l'environnement grâce à la technologie dite "ultra-supercritique". Ses performances sont meilleures que celles des turbines à gaz, ce qui en fait une référence à l'export et devrait susciter l'intérêt de pays ayant d'abondantes ressources en charbon et une forte pression environnementale.

Lire la suite
0
Mots clés: Economie Environnement
847

Remontant le Yangzi depuis Wuhan (province du Hubei) jusqu'à Wushan en passant par le plus grand barrage du monde et le site des Trois Petites Gorges, je vous livre ces quelques photos d'une pérégrination réalisée en avril 2015 au cœur de la Chine mythique...

Le Yangzi, aussi appelé Fleuve bleu, à Wuhan, capitale de la province du Hubei...

b2ap3_thumbnail_IMG_7380.JPG

...
Lire la suite
0
1031

b2ap3_thumbnail_IMG_0386.jpg

Selon Le Monde daté du 7 janvier 2016, "la Chine veut fermer un millier de mines de charbon en 2016", comme elle l'a déjà fait en 2015. "Malgré deux alertes rouges à la pollution atmosphérique déclenchées en décembre (au moment de la COP 21 à Paris), l'air de la capitale chinoise s'est amélioré sur l'ensemble de l'année 2015 selon les autorités locales. La concentration de particules fines (PM2,5) dans l'air a atteint 80,6 microgrammes par mètre cube en moyenne sur l'ensemble de l'année écoulée". Cela représente une baisse de 6,2% par rapport à 2014 et de 10% par rapport à 2013. A titre de comparaison, le journal écrit que la concentration moyenne de PM2,5 était de 15g/m3 sur la station de mesure de Paris centre sur l'année 2014 selon les bilans d'Airparif. Le gouvernement chinois est aujourd'hui sur cette question de la pollution, sous la pression d'une opinion publique inquiète et informée par les réseaux sociaux.

Extrait :

...
Lire la suite
0
950

À sa manière, Pékin a montré l'urgence d'agir pour le climat. Le 30 novembre, la capitale chinoise a affiché une pollution record: une concentration de 976 microparticules par mètre cube d'air au lieu des 25 maximum admises par l'Organisation mondiale de la Santé.

A la veille de l'ouverture de la COP 21 à Paris, voici ce que proposait l'auteur de l'ouvrage Le capital au XXIe siècle (Seuil, 2013) pour répartir les responsabilités du dérèglement climatique et la participation de chacun au Fonds vert destiné aux pays pauvres touchés par les effets du réchauffement. Sa proposition concernant la Chine tient compte et de sa population et de la destination finale de sa production.

Extrait du blog de Thomas Piketty (Piketty.blog.lemonde.fr) daté du 28 novembre 2015 :

...
Lire la suite
0
1021

Le panda, symbole de l'amitié entre les peuples (la Chine vient d'en offrir un couple au zoo de Beauval) et de la nécessaire protection de l'environnement ! On le voit, ce bel et rare animal a le beau rôle ! Mais à part cela, savez-vous que...

- en amour, il est si paresseux qu'une des missions du Centre de recherche de Chengdu  sur le panda géant (Sichuan) est de le stimuler sexuellement.

- la femelle n'est fécondable que trois jours par an. Elle donne naissance à un petit d'à peine 150 g sans pelage et tout rose qui ne voit clair qu'au bout de 45 jours,

...
Lire la suite
0
Mots clés: Environnement Sichuan
1096

b2ap3_thumbnail_image_20140605-005212_1.jpg

Laurent Fabius est venu dire aux Chinois le 17 mai dernier à Shanghai qu'il restait "500 jours pour éviter une catastrophe climatique". La France accueillera en décembre 2015 la Conférence mondiale sur le climat COP21 qui doit adopter un nouvel accord universel sur le climat afin qu'il entre en vigueur en 2020 lorsque le protocole de Kyoto ne s'appliquera plus. la conférence de Cophenhague avait été un échec. Le ministre français des Affaires étrangères et du Développement international veut convaincre la Chine de saisir l'occasion de cette conférence pour se positionner comme le leader des pays émergents dans ce domaine. (Il a déclaré devant les étudiants chinois que selon certaines informations, la Chine est devenue cette année la première puissance économique du monde).

Extraits du discours de Laurent Fabius devant les étudiants du Centre d'etudes françaises de l'université Fudan a Shanghai:

...
Lire la suite
0
1002

b2ap3_thumbnail_image_20140601-000221_1.jpg 

Xichang (sud-ouest du Sichuan) est connu pour son Centre de lancement de satellites, l'une des quatre bases de lancement spatiales chinoises. Il sert au lancement des fusées les plus puissantes: les satellites géostationnaires du programme spatial de la. Chine sont lancés de cette base.

b2ap3_thumbnail_image_20140530-231819_1.jpgb2ap3_thumbnail_image_20140530-231522_1.jpg

...
Lire la suite
0
984

Stupéfiant reportage que celui paru dans le Monde daté du 24 avril. Au Shichuan, une province située dans l'ouest de la Chine, les abeilles ont quasiment disparu et ce sont les villageois qui pollinisent manuellement leurs arbres fruitiers pour garantir leurs récoltes. L'extermination des moineaux réalisée à l'époque de Mao aurait entraîné un pullulement des insectes, alors combattus par les insectisides déversés dans des proportions catastrophiques... Résultat : plus d'abeilles et l'obligation de les remplacer dans leur travail de pollinisation...

0
Mots clés: Environnement Sichuan

Archive

Loading ...

Connexion